Lecture d'un article de la rubrique "Anatomie - Oreille"

Le conduit auditif

 représente la toute première défense de l'oreille face aux microbes de l'air ambiant et de l'air pollué présent dans notre environnement. En effet, le cérumen secrété par les glandes du conduit et les poils qui y poussent capturent les dits microbes et les empêchent d'atteindre la structure fragile qu'est le tympan.


Sommaire des sous-parties

Le conduit auditif

L'oreille est un organe magnifique tant par sa simplicité que par son utilité. Si nous n'avions pas d'oreilles, comment ferions-nous pour entendre le chant mélodieux d'un oiseau, le bruit réconfortant d'une chute, pour communiquer même? Nous sommes en droit de se poser toutes ces questions. L'oreille sert à de multiples choses et au cours de cet article, nous verrons comment le conduit auditif joue un rôle très important dans notre corps.


Le pavillon de l'oreille

Le pavillon de l'oreille

 est la structure visible de l'organe de l'audition. Formé de reliefs et de creux, l'auricule, ou pavillon, est une structure cartilagineuse recouverte de peau. La seule partie non cartilagineuse de l'oreille externe est en fait le lobule, lieu d'élection des boucles d'oreilles!

Pavillon de l'oreille


En somme, toutes les structures qui sont pointées sur l'image de droite représentent des creux de l'oreille. Mais à quoi sert toute cette sculpture? C'est, en fait, l'orifice du canal situé dans l'os temporal par lequel les sons se rendent au tympan. Le pavillon sert donc à canaliser les sons perçus autour de vous pour les diriger vers les autres structures qui eux aussi l'achemineront vers le lieu de "décryptage", le cerveau!

La forme en cornet est tout indiquée pour ce rôle. En effet, cette forme permet d'amplifier les sons de 10 à 15 dB sur les fréquences 155/7000 Hz avec une résonance à 2000 Hz, c'est-à-dire que les sons sont assez amplifiés pour être transmis vers le tympan et les osselets en passant d'abord par le conduit de l'os temporal.


Les structures cillées et le cérumen

Les structures cillées et le cérumen

 du conduit auditif sont les premières et seules protections de l'oreille contre les saletés de l'air.

Les glandes sécrétant le cérumen sont au nombre de 1000 à 2000 dans un conduit auditif normal et sont distribuées également partout dans le conduit auditif. Le cérumen, communément appelé cire d'oreille, est très important dans le bon fonctionnement des oreilles. Cependant, il arrive que les glandes sécrètent trop de cérumen, ce qui peut occasionner certains problèmes tels une perte d'audition due à une occlusion du conduit.

Certains facteurs stimulent la sécrétion des glandes à cérumen. Citons par exemple, la douleur, l'adrénaline, l'anxiété et même le brossage des dents. Il n'y a cependant pas lieu de s'inquiéter pour ces raisons. Il suffit de bien nettoyer le conduit tous les jours sans en venir un lavage excessif qui rendrait l'oreille vulnérable aux infections. L'utilisation du cure-oreille est aussi à proscrire, car vous risquez d'enfoncer le cérumen au lieu de véritablement curer l'oreille.

Le cérumen et les corps étrangers du conduit auditif

Les structures cillées sont en fait de petits poils semblables à ceux dans le nez qui captent les saletés pour les empêcher de se rendre jusqu'au tympan. Les saletés captées seront ensuite collées dans le cérumen, qui en remontant le conduit, sera nettoyé. Voilà! Plus aucune saleté.

Sur la photo à gauche, on voit bien la différence entre un conduit auditif propre (le tympan est clairement visible et les poils ne sont pas apparents) tandis que celle de droite représente un conduit où les poils sont enrobés de cérumen secs. Ces illustrations démontrent bien l'importance d'une bonne hygiène de l'oreille. En effet, une mauvaise hygiène laisse le cérumen s'accumuler et ainsi diminuer l'audition.


L'os temporal

L'os temporal

 est un os du crâne formé de la réunion de trois autres os : l'écaille, le rocher et le tympanal. Le rocher est le réceptacle du caisson du tympan, c'est-à-dire que la cavité du tympan se trouve dans cet os.

On peut donc comprendre très rapidement le rôle de l'os temporal dans l'audition : il sert purement et simplement à protéger les structures de l'oreille par sa solidité et sa forme. Ainsi, le conduit auditif est un canal traversant l'os temporal.

Cet os est en outre responsable de la forme de notre crâne. En effet, sa partie antérieure constitue la paroi latérale du crâne légèrement en dessus et en avant de l'oreille tandis que sa partie postérieure s'incurve vers l'avant et rejoint l'os zygomatique (os de la mâchoire) pour former l'arcade zygomatique.


Le conduit auditif de l'oreille

 est une structure fascinante tant par ces fonctions protectrices que par son anatomie particulière.