Lecture d'un article de la rubrique "Les traitements"

Les antibiotiques

 sont systématiquement prescrits par les médecins, malgré que plus de 80% des otites moyennes aiguës se résorberont d'elles-mêmes sans traitement. Voici un article sur ces antibiotiques qui traitent les otites moyennes aiguës, mais aussi d'autres infections ORL.


Sommaire des sous-parties

Les antibiotiques

En cas d'infections ORL, les médecins ne prennent pas de chance : ils prescrivent des antibiotiques pour traiter immédiatement l'infection. Toutefois, il y a lieu de se poser des questions sur ces ordonnances systématiques. Est-ce «néfaste» pour notre système immunitaire? Pourquoi prescrit-on systématiquement des antibiotiques lors d'infections de type ORL? Je traiterais de ces questions dans cet article, mais tout d'abord, voyons quels types de bactéries ces dits antibiotiques combattent.


Les bactéries responsables

Les bactéries responsables

 des otites moyennes aiguës sont en grande partie au nombre de deux. En effet, deux types sont plus fréquemment fautifs que les autres dans le cas d'otites. Ce sont H. influenzae (40 à 45 % des cas) et S. pneumoniae (25 à 30 % des cas).

Haemophilus influenzae fait partie de la flore normale des muqueuses des voies respiratoires supérieures de l'enfant et de l'adulte. La colonisation débute très tôt après la naissance et va se poursuivre tout au long de la vie. Les altérations de la muqueuse et ses modifications, conjuguées avec d'autres facteurs, favorisent la colonisation puis la multiplication de différentes espèces bactériennes dont H. influenzae. Ce sera alors l'infection qui se traduira par un rhume, une sinusite ou une otite si les bactéries ont pu s'introduire dans la trompe d'Eustache.

Tout comme H. influenzae, S. pneumoniae est souvent présent dans les muqueuses nasales et encore une fois, une altération de celles-ci causera des maladies telles l'otite moyenne ou une pneumonie. Plus rarement, elle causera une méningite.


Les antibiotiques

Antibiotiques Cipro pour otites externes


Les antibiotiques

 utilisés pour arrêter la multiplication de ces bactéries sont généralement la pénicilline et les céphalosporines.

Les pénicillines ne tuent pas les agents pathogènes sur lesquelles elles agissent : elles bloquent simplement leur mécanisme de reproduction, ce qui leur permet de ne pas submerger par leur nombre les défenses naturelles de l'organisme. Les céphalosporines possèdent le même mode d'action et est d'ailleurs une famille apparentée à celle de la pénicilline. En effet, les gens allergiques à la pénicilline seront souvent aussi allergiques aux céphalosporines.


Les traitements antibiotiques

Les traitements antibiotiques

 contre les otites moyennes durent généralement 8 à 10 jours. Si l'otite persiste au-delà de 48 heures ou si les signes réapparaissent dans les 4 jours suivant l'arrêt du traitement, le médecin changera d'antibiotique après avoir fait un prélèvement bactérien.

Dans la population en général, environ 80 % des otites guérissent spontanément sans traitement par antibiotiques, en l'espace de 2 à 14 jours. Voilà pourquoi les autorités médicales recommandent aux médecins de voir d'abord si l'infection ne disparaît pas d'elle-même au bout de deux à trois jours, comme c'est souvent le cas, plutôt que de prescrire rapidement des antibiotiques. Pour soulager la douleur, on pourra avoir recours à des analgésiques.

Pour leur part, les enfants de moins de deux ans récupèrent plus difficilement : seulement 30 % guérissent en quelques jours. Chez eux, les antibiotiques sont utilisés de manière plus systématique lorsque les symptômes sont graves. Les antibiotiques sont surtout employés pour réduire le risque que l'otite évolue vers une mastoïdite ou une méningite. Ils se prennent par voie orale, sous forme de comprimés ou de liquides. Les gouttes introduites directement dans l'oreille sont à proscrire en cas d'otite moyenne à tympan ouvert. De plus, ce genre d'antibiotique, prescrit en cas d'otites externes, détruit la flore bactérienne du conduit auditif le rendant plus vulnérable à d'autres infections.

À l'instar des gouttes otiques, les antibiotiques oraux détruisent eux aussi une flore immunitaire, celle de l'intestin. Lorsque la flore intestinale est faible, cela rend notre corps vulnérable à toute sorte de maladies et c'est la raison pour laquelle les traitements antibiotiques ne devraient pas être prescrits d'emblée.

Une autre raison est la possible résistance que développeront les bactéries si les antibiotiques sont trop souvent absorbés par l'organisme. Cette résistance se développe de façon alarmante et risque de causer des difficultés contre certaines pathologies plus graves qui seront difficilement traitables.

Il y a aussi des antibiotiques qui seront prescrits à titre préventif aux enfants qui sont sujets aux troubles ORL à répétition. Ces antibiotiques sont à très faible dose et sont généralement pris seulement lorsque l'enfant est dans une période à risques (en hiver ou lorsqu'un membre de sa famille est enrhumé). Toutefois, ces traitements sont à prendre avec réticence, car, encore, ils peuvent entraîner une résistance aux antibiotiques et mettre le système immunitaire faible face à d'autres maladies.

Voilà, c'est ce qui conclue cet article. Les traitements antibiotiques sont prescrits systématiquement par les médecins, car les parents sont réticents à l'idée de laisser une infection non traitée, même si elle se résorbera toute seule sans complication. C'est donc le pourquoi de cet article : pour vous sensibiliser, parents d'un enfant faisant des otites à répétition, à parler à votre médecin de cette résistance et de la possibilité de ne pas avoir à administrer des antibiotiques à votre enfant.