Lecture d'un article de la rubrique "Les intervenants"

Les médecins ORL

 sont des intervenants très présents dans la vie d'une personne atteinte d'otites à répétition. Ainsi, il est important de connaître son travail et sa formation pour savoir de quelle manière il peut vous aider dans la maladie. Cet article décrira sommairement le travail et la formation d'un médecin en oto-rhino-laryngologie. Peut-être est-ce un travail qui vous intéresserait?


Sommaire des sous-parties

Le médecin ORL

Que ce soit au niveau de la prévention ou pour «réparer les pots cassés», il existe des gens qui peuvent aider aussi bien l'enfant que les parents à vivre avec cette maladie. Les oto-rhino-laryngologistes sont sans nul doute les plus connus. Mais qui sont-ils en réalité? Quels sont leurs champs d'action? Et leurs études?


Leur formation

Les ORL

 débutent leur formation comme tous les médecins, c'est-à-dire dans une faculté de médecine. Avant cela, il aura certainement obtenu, dans un cheminement normal au Québec, son diplôme d'études collégiales en sciences de la nature, profil santé. Les cours collégiaux regroupent des matières allant de la chimie à la biologie. Une fois ce stade passé, c'est l'université où les cours sont aussi très diversifiés : anatomie, biologie, pharmacologie, infectiologie, microbiologie, immunologie, médecine préventive, etc.


Que signifie ORL?
Étymologiquement, le nom est une abréviation d'un mot plus complexe - oto-rhino-laryngologie : d'origine grecque - oto pour oreille, rhino pour nez et laryn pour gorge. Cependant, leur champ d'action est beaucoup plus vaste et regroupe des spécialités telles que otologie, rhinologie, laryngologie, chirurgie esthétique de la tête et du cou, chirurgie tumorale, allergie, broncho-oesophagologie, etc.

Le programme universitaire suivi par les médecins ORL se déroule sur quatre années d'études à temps plein et mène à l'obtention du grade de M.D., c'est-à-dire de médecin. Cependant, ils ne peuvent toujours pas pratiquer la médecine. Pour ce faire, ils doivent se spécialiser en oto-rhino-laryngologie. Ceci représente cinq autres années d'études. Toutefois, et heureusement pour eux, ces études sont en fait des stages payés avec une entente gouvernementale. Ainsi, sans avoir le même revenu qu'un médecin pouvant pratiquer seul, ils reçoivent un salaire.

Ces cinq années sont en fait ce qui s'appelle la résidence. Pendant ce temps, les médecins résidents sont sous la supervision d'un médecin. Vous avez certainement déjà eu affaire à ce type de médecin à l'urgence. Ils viennent vous voir et font ensuite venir le médecin en charge pour confirmer le diagnostic et faire l'ordonnance, car eux n'en ont pas encore l'autorisation.

À la sortie de ces cinq années, ils peuvent enfin exercer seuls à la condition d'avoir obtenu un permis de l'Association d'Oto-rhino-laryngologie et de chirurgie en cervico-faciale du Québec.


Son travail

Les champs d'action

 des médecins ORL sont nombreux et leur travail ne consiste pas seulement à traiter les maladies qui s'y rattachent. Non, ils doivent aussi être capable d'intervenir de façon chirurgicale.

Ainsi, sa formation lui permet de réaliser de nombreuses interventions au niveau de l'oreille, du nez, des sinus, du pharynx, du larynx, de la cavité buccale, du cou, de la thyroïde et des glandes salivaires, des bronches, de l'oesophage aussi bien que la chirurgie esthétique de la tête et du cou. Au niveau de l'oreille, il est habilité à rétablir l'audition par la microchirurgie : soit une stapédectomie (sur le plus petit os de l'oreille moyenne) soit par d'autres opérations correctrices de la surdité. La chirurgie esthétique peut aussi toucher l'oreille : reconstruction de l'oreille à la suite d'un accident grave, recollage des oreilles, etc.

L'entraînement des oto-rhino-laryngologistes leur permet de repérer des tumeurs et de planifier et pratiquer la chirurgie pour procéder à leur traitement. Aussi, leur travail les amène à voir tous les cancers reliés à leurs champs d'action.

Tous les oto-rhino-laryngologistes pratiquent régulièrement adénoïdectomies (ablation des végétations adénoïdes), amygdalectomies (ablation des amygdales), arrêts du saignement nasal, chirurgies de la mastoïde ou des sinus. La plupart possèdent maintenant des équipements sophistiqués pour parfaire les tests d'audition et diagnostiquer les causes de surdité. Plusieurs traitent les problèmes du langage et de la communication, d'autres ont un intérêt plus marqué en neuro-otologie et les problèmes d'équilibre et de vertiges. Le champ d'activité d'un individu varie selon les qualifications, les tendances, les goûts et les besoins locaux. Le défi et l'étendue de la spécialité fournissent tous les choix pour le meilleur soin au malade.

Les oto-rhino-laryngologistes sont donc des intervenants très présents dans la vie des gens atteints d'otites récidivantes. Ils sont tous professionnels et feront tout ce qui est en leur pouvoir pour trouver et résoudre le problème qui cause tant de peine à votre enfant. Espérons simplement que les facultés de médecine se rempliront un peu plus, car il manque beaucoup de médecins au Québec, surtout en région.

Articles ayant un sujet connexe

Aucun article en lien avec celui-ci.

Autres articles de la même rubrique

L'audiologiste

Imprimer cet article
Commenter l'article