Lecture d'un article de la rubrique "Anatomie - Oreille"

Le tympan et les osselets

 sont les premiers capteurs du son. Il est impératif qu'il fonctionne normalement pour entendre sans problème. Les otites entraînent souvent une perte de l'agilité de ces structures. Et par le fait même une perte d'audition. Voici donc un article qui vous informera sur l'anatomie de l'oreille moyenne et de son rôle dans la trasmission des vibrations sonores.


Sommaire des sous-parties

Tympan et osselets

Les structures de l'oreille moyenne sont les plus affectées par le phénomène des otites récidivantes. En effet, le liquide présent derrière le tympan et causant les otites moyennes aiguës peut causer une corrosion des osselets. Dans le cas d'otites avec perforation, le tympan peut perdre de l'agilité. Mais comment fonctionnent ces structures? Quel est leur rôle dans l'audition?


Le tympan

Le tympan

 est une mince membrane qui réagit aux vibrations de l'air. Le tympan ferme le conduit auditif et derrière lui se trouve une cavité remplie d'air qui contient les osselets. Les vibrations de l'air sont en fait les ondes sonores qui seront amplifiées avant de se rendre au limaçon.

0,1mm d'épaisseur et trois couches forment la membrane tympanique. Ces trois couches assurent la plasticité et l'élasticité nécessaires à la transmission adéquate des sons vers les osselets. En effet, cette structure permet au tympan d'être sensible aux vibrations de l'air que causent toutes sortes de choses autour de nous : de la simple feuille de papier au gros Boeing!

Cependant, les ondes sonores ne sont pas les seules à interagir avec le tympan, la pression atmosphérique peut aussi avoir des effets sur cette membrane. La cavité de l'oreille moyenne est remplie d'air renouvelé par la trompe d'Eustache toutefois une changement rapide de la pression extérieur entraîne un dérèglement. En effet, la trompe n'ayant pas eu le temps de réguler la pression à l'intérieur de l'oreille, nous éprouvons une douleur plus ou moins forte selon l'importance du changement. Ainsi, lorsque nous descendons une montagne en voiture, lorsque nous décollons en avion, lorsque nous montons en ascenseur très rapidement ou lorsque nous descendons sous l'eau, il est fréquent de ressentir cette douleur.

Pour refaire l'équilibre de la pression, il est recommandé de forcer le bâillement, car cet exercice «ouvre» les trompes d'Eustache. L'air cessera d'exercer une pression sur le tympan et la douleur s'en ira aussi vite qu'elle était arrivée!


Les osselets

Les osselets

 aux nombres de trois sont les plus petits os du corps humain. Leur principal rôle en est une de transformation : à ce stade, on ne parle plus de vibrations sonores de bien de vibrations mécaniques. En effet, les osselets grâce au tympan à lequel ils sont rattachés entrent en mouvement, des vibrations très faibles puisque qu'elles nous sont imperceptibles.

Les osselets de l'oreille moyenne


Les osselets possèdent chacun un nom qui leur a été attribué en rappel de leur forme. Le marteau, l'enclume et l'étrier ont donc bel et bien l'aspect de ces objets façonnés par les humains. Le marteau (8mm de long), l'osselet est enchâssé au tympan par son «manche» tandis que sa tête est rattachée à l'osselet intermédiaire, l'enclume (6mm de large et 7mm de haut). La branche de l'enclume est quant à elle rattachée à l'étrier (3mm de large et 4mm de haut), le dernier osselet. L'étrier transmet finalement les vibrations à la cochlée par le biais de la fenêtre ovale.

Ainsi, la chaîne des osselets, par le jeu de ses articulations et de deux muscles annexes (muscles du marteau et de l'étrier), amplifie et transmet les vibrations du tympan aux structures de l'oreille interne. Ces muscles ont un autre fonction : l'action réflexe de ces muscles, déclenchée par les sons exceptionnellement forts (dès 85 dB), protège les récepteurs de l'audition.

Plus précisément, le muscle du marteau tend le tympan en le tirant vers l'intérieur, et le muscle de l'étrier atténue les vibrations de la chaîne des osselets ainsi que les mouvements de l'étrier dans la fenêtre ovale. Ce réflexe tympanique, ou réflexe d'atténuation des sons, diminue la propagation du son vers l'oreille interne, mais comme il se produit après une période de latence de 40 ms, il ne protège pas les récepteurs contre les bruits soudains, comme ceux des armes à feu. La protection apportée est faible, elle est de l'ordre de 5 à 10 dB et varie selon la fréquence du son. C'est de plus une protection courte car les muscles se fatiguent vite.


La fenêtre ovale

La fenêtre ovale

 est une partie de l'oreille moyenne. Elle est 20 fois plus petite que la membrane du tympan et présente un film liquidien à sa face interne. L'oreille moyenne transforme les ondes sonores amplifiées par les osselets en vibrations mécaniques, qui sont transmises efficacement grâce au liquide contenu dans l'oreille interne.


Le tympan et les osselets de l'oreille moyenne

 ont donc une seule fonction : transmettre et amplifier les vibrations de l'air à l'oreille interne. Vous comprendrez qu'ils sont très importants et qu'une perte d'agilité de ces structures entraîne souvent une perte d'audition. Les otites récidivantes sont malheureusement l'une des causes de cette perte d'agilité...