Lecture d'un article de la rubrique "Les intervenants"

L'audiologiste

 est l'intervenant à consulter en cas de troubles de l'audition. Il est formé pour diagnostiquer ces troubles de l'audition et prévoir un plan de réhabilitation de l'ouïe. Son travail est essentiel pour les gens atteints de tels troubles et leur formation est adaptée aux tâches qu'il aura à exécuter.


Sommaire des sous-parties

L'audiologiste

Les audiologistes, au même titre que les médecins ORL, entrent en relation avec les malades du phénomène des otites à répétition à l'exception qu'il s'occupent généralement de ceux-ci quand la récidive a été beaucoup trop importante. En d'autres mots, le malade a subi une perte d'audition importante...


Sa formation

La formation d'un audiologiste

 est présente au Québec, mais n'est pas disponible en France. En effet, en France, le métier d'audiologiste est à la croisée des chemins du médecin ORL, de l'audioprothésiste et de l'orthophoniste. De ce fait, le présent article sera concentré sur la formation au Québec de tel spécialiste de l'audition.

Une formation professionnelle en orthophonie et en audiologie à la maîtrise est offerte dans neuf universités canadiennes (notamment l'Université de Montréal) et plusieurs universités américaines. Trois des neuf programmes canadiens sont offerts en langue française. Les études de baccalauréat requises pour être admis à la maîtrise comprennent la psychologie, la physiologie, la linguistique, l'éducation, les sciences humaines et de la santé. Les programmes canadiens rencontrent les exigences des organismes provinciaux de réglementation des professions et de l'Association canadienne des orthophonistes et audiologistes (ACOA). Les étudiants qui s'inscrivent dans une université américaine doivent s'assurer que le programme satisfait les normes canadiennes de pratique.

À l'Université de Montréal, par exemple, le programme d'audiologie se décompose en deux volets : le volet Baccalauréat et le volet Maîtrise. Dans le premier, les études se répartissent sur trois ans et l'étudiant qui s'y inscrit doit détenir un DEC (Diplôme d'études collégiales) en Sciences lettres et arts ou l'équivalent. Le deuxième se déroule sur deux ans et est essentiel pour la pratique de l'audiologie.

Pendant les deux cycles d'études, les étudiants en audiologie suivent plusieurs cours. Parmi les cours offerts mentionnons la physique acoustique, anatomie, l'évaluation, le counselling et la relation d'aide, les troubles de l'audition, l'amplification, le développement du langage et ses troubles, la linguistique, la neurologie et la neurophysiologie, la communication non verbale, la formation des parents, la psychologie, la phonétique, les troubles de la parole, le calcul statistique, le bégaiement, la voix et ses troubles, la déglutition et nombre d'autres domaines spécialisés (par exemple, l'autisme). Les cours et les stages de formation clinique permettent d'étudier le développement, les troubles et l'éducation ou la rééducation des aptitudes de communication.

Cela représente une quantité impressionnante, mais les audiologistes sont ensuite en mesure de réellement venir en aide aux patients avec qui ils entreront en contact.


Son travail

Le travail d'un audiologiste

 montre d'énormes ressemblances avec celui de l'orthophoniste, mais ces deux professions sont complètement différentes. Alors que l'audiologiste a affaire aux troubles de l'audition (surdité partielle ou complète, mais avec traitement possible), l'orthophoniste reçoit plutôt les troubles de la communication (sourds et muets).

Le travail d'un audiologiste consiste à évaluer et à identifier les troubles de l'audition, sélectionner et assurer la pose d'appareils auditifs, concevoir et exécuter les stratégies d'intervention clinique auprès des clients atteints de troubles de l'audition et agir à titre de conseiller en matière d'exposition au bruit et de protection de l'ouïe. Ainsi, en plus de leurs intentions auprès des malades eux-mêmes, ils sont amenés à entrer en relation avec la famille du malade pour les conseiller dans l'attitude à adopter et les rassurer sur la santé de leur proche.

L'audiologiste travaille dans des centres hospitaliers, des centres de réadaptation, des centres d'hébergement et de soins de longue durée, des directions de la santé publique, des CLSC et en bureau privé. Il peut également enseigner et faire de la recherche.

Un Canadien sur dix est atteint d'une forme de trouble de la communication. Le dépistage et le traitement précoce augmentent substantiellement les chances de retrouver ou de développer l'habileté à communiquer efficacement. Ils sont en mesure d'améliorer de façon significative la qualité de vie de nos clients par le biais d'une habileté accrue à communiquer. Ils peuvent faire toute la différence s'ils sont consultés à temps.

Articles ayant un sujet connexe

Otite interne

Autres articles de la même rubrique

Le médecin ORL

Imprimer cet article
Commenter l'article