Lecture d'un article de la rubrique "Les otites"

Les otites à répétition

 sont en fait des otites moyennes aiguës dont les épisodes sont plus fréquents qu'une fois l'an. L'otite séreuse est l'une des causes des otites à répétition. La récurrence peut parfois entraîner de graves complications et il est important de faire suivre vos oreilles si vous êtes sujets à ce phénomène.


Sommaire des sous-parties

Otites à répétition

Rares sont les enfants qui n'ont pas contractés une moins une otite au cours de leur enfance. Cependant, certains, alors que les autres n'auront plus à souffrir de ce mal, continueront à en avoir et ce, à répétition. C'est ce phénomène dont il sera question dans cet article.


Le diagnostic

Les otites récidivantes

 sont en fait des otites moyennes, mais dont les épisodes sont beaucoup plus fréquents qu'une ou deux l'an. On dit parfois (si c'est le cas) que ce sont une seule et même otite chronique. Comme nous l'avons déjà vu dans l'article sur l'otite moyenne, l'otite séreuse est souvent en cause lors des otites à répétition. Voici donc un portrait plus détaillé de cette otite avec les différents stades et complications possibles. Plus bas, il sera question de l'otite chronique, une autre forme d'otites, mais beaucoup plus grave.

Otite séreuse à tympan fermé
L'otite séreuse se caractérise par la présence d'un liquide séro-musqueux non infecté derrière le tympan, donc dans l'oreille moyenne. La plupart des oreilles se débarrassent normalement du liquide qui s'accumule derrière le tympan par la trompe d'Eustache qui est le conduit qui permet entre autre le drainage des sécrétions accumulées dans l'oreille vers la gorge. Lorsque la trompe d'Eustache est bloquée, le liquide persiste et cause une otite séreuse.

Otite séreuse à tympan ouvert
Dans cette forme, connue aussi sous le nom d'otite muqueuse, on observe un écoulement et une surdité. Le traitement consiste en une intervention chirurgicale de nettoyage et de réparation du tympan.

Pour ce qui de l'otite chronique, on parle plutôt de l'inflammation de la muqueuse de la cavité tympanique. Ce n'est plus un liquide qui est infecté, mais bien la muqueuse. Le tympan peut également être infecté. On observe toujours une otorrhée (douleur à l'oreille). Les traitements possibles passent par une greffe de tympan et éventuellement, si ces structures ont été endommagées, une réparation des osselets.

Quoi qu'il en soit, les otites récidivantes ne sont pas les otites chroniques. Il n'y pas lieu de s'inquiéter, les ORL sont formés pour détecter ce genre de choses. Les otites récidivantes sont la récurrence de l'otite moyenne aiguë. On note alors de la fièvre, des douleurs à l'oreille, bref, tous les symptômes d'une otite normale, mais qui revient souvent.


Les répercussions

Les otites récidivantes

 peuvent causer de nombreuses complications, mais pas toutes d'ordre de la santé. En effet, certains inconvénients sont plutôt simplement dérangeant pour l'enfant malade.

Premièrement, les otites moyennes qui perforent le tympan vont à force de répétition grandement endommager ce dernier et ainsi causer un épaississement. Ceci aura pour effet de réduire l'audition du malade. Cette perte est irréversible.

Deuxièmement, pour les enfants en bas âge, la présence d'un liquide derrière le tympan (otite séreuse) peut être accuser lors d'un retard d'apprentissage au niveau du langage. Si votre enfant ne réagit pas lorsque vous lui parler derrière lui, une otoscopie pourrait révéler ce liquide. La pose d'aérateurs trans-tympaniques vous sera alors proposée.

Troisièmement, des épisodes fréquents d'otites sont très dérangeants, car ils limitent souvent les activités du malade. En effet, lors d'une otite, il est souvent recommandé, surtout si le tympan est perforé, de ne pas introduire d'eau dans l'oreille infectée. Ceci signifie pas de baignade et précaution lors du lavage des cheveux.

Ainsi donc, la récurrence des otites peut parfois venir d'un développement incomplet de la structure de l'oreille. La trompe d'Eustache est ainsi plus petite chez l'enfant. La réduction de cet organe, qui relie l'oreille moyenne à la gorge a pour mission de réguler la pression dans l'oreille interne, permet un passage plus aisé des microbes vers l'oreille interne. De plus, un rhume ou la grippe peuvent entraîner une inflammation de la trompe et favoriser ainsi l'apparition d'otites.

Une otite mal ou non traitée peut entraîner un épaississement et une dégradation du tympan. Si ces otites deviennent chroniques, elles peuvent conduire à de graves dégradations des tympans et entraîner des pertes d'audition. Bien qu'étant très rares, des complications peuvent aller jusqu'à des infections graves telles qu'une méningite, une pneumonie, voire même une paralysie faciale.

Dans les articles suivants, il sera question des traitements possibles aux otites récidivantes. Chacun des traitements a son efficacité et aucun n'est plus valable que l'autre. Le choix d'un traitement dépend toujours de l'état du malade et des causes de cette récurrence : c'est du cas par cas.